le blog des Explorateurs de Connaissance

Reportages « Voyages au bout de… » : Céline

Que nous l’aimions ou que ne le supportions pas, nous pouvons reconnaitre à Céline, qu’il ne laisse quiconque indifférent.

Encore de nos jours, les écrits à son sujet se succèdent et ne se démodent pas. Les anciens amis sont devenus des témoins de cet écrivain haït durant un temps  par ses lecteurs, tant son écriture a pu secouer les salons bourgeois. Sa verve puissante, nous  happe irrémédiablement dans son univers, et c’est là-bas que notre méconnaissance de la personnalité réelle de Céline, nous impose une sourde inquiétude. « Est-il sérieux ? Pense-t-il sincèrement ce qu’il a écrit ou se construit-il un personnage ? », là est la question parce que de lui, tout et son contraire furent couchés sur papier.

« Comment était-il en privé ? » Nous ne pouvons guère que parcourir ses œuvres pour en faire nous-même la découverte, me semble-t-il Personnellement, je vois surtout en lui un homme révolté, animé d’une colère envers ses contemporains, témoin de la stupidité dont ces derniers sont capables. Je retiens de lui ce besoin irrépressible de hurler au monde ce qu’il avait en son sein,  en utilisant la controverse peut-être, grâce  à une écriture qui l’amena à un succès phénoménal. C’était son droit, sa liberté de ne pas jouer une comédie au monde, qui aurait été pour lui une hypocrisie.

Alors pour tous les intéressés, sachez qu’un reportage diffusé sur France 5, intitulé Un soir avec… Voyage au bout de Céline a la prétention de « dévoiler la vraie nature de Céline, en détachant l’homme de son œuvre, grâce à des images d’archives et des témoignages inédits ».

« des témoignages inédits« , cela est-il seulement possible après tant d’années passées à étudier celui qui est devenu un des Grands Auteurs Français ?

Verdict, jeudi soir à 21h30, sur France 5

Bande Annonce du Reportage, sur le site France5.fr

Banal, voilà ce que je ressens une fois sortie de ce reportage. Encore les mêmes dires, les mêmes critiques, avec cette fois « la part d’ombre » de l’auteur mis en avant. Mais est-ce seulement une part ? « Il s’est créé le personnage de clochard bourgeois », « Céline l’inamovible : il ne dit rien, il ne pense rien« . Il n’a jamais prononcé un seul regret concernant ses pamphlets remplis de propagande hitlérienne, et il s’est plutôt confiné dans le statut de victime du monde d’après guerre. Ça, nous le savions. Je ne comprends pas trop la mansuétude qu’on lui porte. Par exemple « D’accord, il a écrit des choses – silence entendu -, mais son style d’écriture est tellement novateur pour l’époque ! » Pourquoi est-ce si difficile de dire qu’il fut  simplement un connard qui écrivait bien ?

Ce qui m’a fait sourire, c’est qu’alors que ses contacts à l’heure du gouvernement Pétain furent cités, un certain J.M. Le Pen fut nommé, comme étant directeur de campagne pour le candidat d’extrême droite de l’époque, lui même ancien collabo. Depuis, l’antisémitisme a été combattu par nombres de nations, mais l’état français laisse ce type et ses disciples, prôner une politique qui réclame l’exclusion de certains citoyens insuffisamment français à leurs yeux. On pose un linge de soie là où l’on souhaite adoucir les souvenirs.*

Céline a alors continuellement joué sur les mots, sur les sens, afin que chacun puisse y deviner ses pensées relatées dans ses écrits, mais qui sans qu’elles soient prononcées, pouvaient rester fiction. Il fut selon lui  un « écrivain, seulement un écrivain ». Il oublia que pour qu’il soit crédible dans ses ronds-de-jambes, il n’aurait dû exprimer autant d’émotions humaines dans ses pages, car finalement, il n’était qu’un écrivain dépourvu d’humanité.

* Cet article ne reflète qu’un jugement personnel, et n’incite à aucun débat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s