le blog des Explorateurs de Connaissance

Articles tagués “témoignage

L’holocauste dessiné : Maus

Maus,

d’Art Spegelman

Comme promis, voici la présentation de Maus, bande dessinée consacrée par le Grand Prix du Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême de cette année !

Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père, sa terrifiante histoire et l’Histoire. Des portes d’Auschwitz aux trottoirs de New York se déroule en deux temps (les années 30 et les années 70) le récit d’une double survie : celle du père, mais aussi celle du fils, qui se débat pour survivre au survivant. Ici, les Nazis sont des chats et les Juifs des souris

L’intégrale de cette série se compose de 2 tomes, soient 295 pages, avec Mon père saigne l’Histoire, sorti en 1987, et Et c’est là que mes ennuis ont commencé, paru en 1992, toujours chez Flammarion.

L’auteur a recueilli les souvenirs d’un survivant de l’Holocauste: son père. Témoignage poignant sur l’extermination des juifs durant la seconde guerre, une bd sans concession traitée sur le mode animalier.
Prix Pulitzer en 92, Alph’art album étranger 93.

Mais même si le sujet est rendu accessible à tous par les dessins de petites souris, il n’en reste pas moins que le prix élevé de chacun des tomes – de 50 à 100 euros, selon le tome – ne le rend pas abordable à tous.  Avis aux passionnés !

Sortie : Intégrale – 29 Octobre 1992

Éditeur : Flammarion

Collection : BD (Pho)

Art Spegelman

Art Spiegelman est un illustrateur et auteur de bande dessinée américaine, né le 15 février 1948 à Stockholm (Suède). Figure phare de la bande dessinée underground américaine des années 1970-1980, il est à partir du milieu des années 1980 surtout connu pour sa bande dessinée Maus, qui lui a valu un Prix Pulitzer.

Retrouvez l’article consacré au Festival de la BD d’Angoulême de MonLivredeChevet :

Festival BD d\’Angoulême 2011

Vous pouvez retrouver tout un article illustré d’une vidéo sur le succès du festival, sur France 2.fr :

Quand la couleur de peau était une différence : La Couleur des Sentiments

La Couleur des Sentiments,

de Kathryn Stockett

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres.

De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Passionnant, drôle, émouvant, La Couleur des sentiments a conquis l’Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d’exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

Broché: 525 pages

Sortie : 03 Septembre 2010

Éditions : Jacqueline Chambon

Kathryn Stockett

Kathryn Stockett a grandi à Jackson. Elle vit actuellement à Atlanta avec son mari et leur fille, et travaille à l’écriture de son deuxième roman. A noter que Steven Spielberg et les studios Dreamworks ont acheté les droits de La Couleur des Sentiments, dont le tournage a commencé en Juin, dans le Mississippi.