le blog des Explorateurs de Connaissance

L’Angleterre et la Femme

Par ce titre, j’ouvre un véritable chapitre sur la condition des femmes à l’aire victorienne !

 

Ce sujet est longuement traité par des auteurs telles que les sœurs Brontë – avec qui j’ouvre le bal -, mais aussi Jane Austen, bien connue de nous toutes, grâce aux films Orgueil et Préjugés, ou encore Jane Eyre, mais aussi, et non le moindre, par W. Wilkie Collins, dans ses romans policiers.

Vous le constaterez, lorsque j’ai un penchant littéraire, j’aime lire les œuvres complètes de l’auteur en question, et cela m’amène à une véritable quête Du livre dont la préface est la plus complète, la plus intéressante, et de façon sentimentale, à celui dont les pages sentent bon l’encre et la poussière.

Au fur et à mesure que mes lectures me feront découvrir des œuvres sur le sujet, j’ajouterai son titre à la liste ci-dessous. Vous aussi avez toute liberté pour proposer des ouvrages qui auraient croisé votre chemin ; n’hésitez pas !

  • La Recluse de Wildfell Hall, d’Anne Brontë
  • Les Hauts de Hurlevent, d’Émilie Brontë
  • Raison et Sentiments, de Jane Austen
  • Orgueil et Préjugés, de Jane Austen
  • Emma, de Jane Austen
  • Jane Eyre, de Jane Austen
  • Sans Nom, de W. Wilkie Collins
  • La Dame en Blanc, de W. Wilkie Collins
  • Seule contre la loi, de W. Wilkie Collins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s